23/06/2020

Forces de vente et magasins, y aura-t-il un avant et un après…

Si, depuis un certain temps, les relations entre le personnel des magasins et les forces de ventes terrain pouvaient être empreintes d’interrogations, le Covid-19 a changé la donne.

Ce n’est un secret pour personne, il y a toujours eu une certaine forme de questionnement de la part des collaborateurs des réseaux de distribution vis-à-vis des représentants des marques. Il était compliqué pour ces derniers de mener à 100% leur mission de façon sereine pour valoriser leur plus-value.

Si pour certaine mauvaise langue cela était dû au fait que le personnel de magasin avait l’impression que les vendeurs terrain souhaitaient soit juste faire du relevé, voire leur apprendre leur boulot ou de les tromper, de notre côté, nous avons un avis tout autre.

Il semble que cette indifférence serait plutôt le résultat de deux phénomènes cumulés : la charge de travail et l’incompréhension.
La charge de travail des personnels de magasin qui estiment ne pas avoir de temps à consacrer à des acteurs externes qui viennent perturber leur quotidien, mêlée à l’incompréhension quant au bien-fondé de la mission des forces de vente.

Déconfinement, un pas en avant !

Après la crise Covid19 que nous avons traversée et la reprise des activités, nous observons un changement important dans la relation.
Les collaborateurs des magasins quels qu’ils soient, ne sont pas restés indemnes.
Soit, les personnels de la distribution alimentaire, qu’on ne remerciera jamais assez, ont subi la crise de plein fouet de façon très stressante pour maintenir l’activité malgré les risques et gérer les comportements disproportionnés des acheteurs.
Soit, pour les autres, être restés confinés pendant près de 2 mois pour être préparés à être immédiatement opérationnels en sortie de crise.

Dans les deux cas, le retour des forces de vente a été un grand bol d’air.
Impatients de reprendre le travail, les acteurs de terrain ont redoublé d’effort pour venir en aide aux magasins afin d’assurer la reprise. Un retour en force accompagné par une implication sans faille des collaborateurs des enseignes qui ont immédiatement apprécié l’efficacité du travail commun.

Ce retour d’activité a mis en lumière un lien très fort entre les réseaux de distribution et le force de vente terrain, lien que tout le monde souhaite pérenniser.

SARAWAK en Europe

Aix-en-Provence

Amsterdam

Brussels

Paris